Empreintes en récup' pour les petits

Avec les maternels, on avait commencé à s'intéresser aux empreintes avec des empreintes de mains, d'étoiles découpées dans des pommes de terre, de légos...

Mais j'avais oublié de faire des photos avant que les œuvres s'envolent vers leur maison!

Je me rattrape pour ce deuxième trimestre : cette fois, j'ai fait plein de photos juste avant le vernissage de l'exposition et je vous en montre un échantillon!



Une petite expérience toute simple d'abord.

- On a pris un morceau de papier bulle, plutôt grand. On a mis un tissu en boule dedans et on l'a refermé pour former un "tampon" (pas forcément évident pour les petites mains, donc j'ai aidé les plus petits).

- On a choisi trois couleurs de peinture acrylique qu'on a versé à proximité les unes des autres dans une barquette alimentaire de bonne dimension.

Et... on a tamponné joyeusement!

Ici, sur un fond peint à l'encre à dessiner (+ du sel) lors d'une séance précédente, Chloé a testé les empreintes que pouvaient faire des bouchons de gourdes de compote, collectées pendant le goûter.

Il y en a des ronds et des "en forme d'étoile". Et on obtient des cercles si on retourne le bouchon.

Les petits points noirs sont faits avec un coton tige.

Même expérience pour Manon, qui a également utilisé des rouleaux de papier toilette. En passant, Manon a pris l'initiative de tester les nuances obtenues en mélangeant du noir et du orange en différentes proportions, on obtient presque un dégradé.

Retour sur le plastique bulle, mais à grosses bulles cette fois!

Est-il vraiment utile de préciser quel instrument nous avons utilisé?

Coleen est en petite section, elle a encore cette approche des fonds qui caractérise la peinture enfantine!

Une variante avec les fourchettes au milieu et en bas. Et les deux fleurs du haut ont été réalisées avec des rouleaux de papier toilette auxquels j'ai coupé des "franges" d'un côté que j'ai ensuite repliées vers l'extérieur pour former un tampon. On obtient cet effet du fait que Coleen et Maggy ont archi tamponné au même endroit!

On retrouve ici quelques fleurs réalisées avec la même méthode du rouleau de papier toilette (on voit mieux les "franges" ici).

Les autres fleurs ont été faites avec une endive coupée en deux. Les enfants voulaient du rose pour leurs fleurs à l'endive, un mauvais choix car cette teinte en particulier n'était pas assez couvrante pour ce fond vert et la peinture acrylique trop épaisse pour bien révéler les pétales des fleurs. La prochaine fois, je pense que je leur ferai tamponner les endives à l'acrylique diluée à l'eau sur fond blanc.

Une autre prairie de fleurs à l'endive...

Evan et Chloé s'y sont mis à deux en mode défouloir pour réaliser ce beau feu d'artifice!

Toujours avec des rouleaux de papier toilette "à franges".

Une variante de découpe de rouleaux de papier toilette, qui forment cette fois des étoiles. Et en matière d'empreintes, Arthur a compris que les doigts, ça comptait aussi!

Et pour finir, on s'écarte un peu des empruntes pour parler de tracés.

Tracés dans la peinture fraîche avec le manche du pinceau.

Lors de la plupart des séances de peinture libre, les enfants de maternelle mélangent les couleurs, puis tracent avec le manche, puis effacent le tracé en remélangeant les couleurs, puis retracent... Le papier est traité comme une ardoise, parfois jusqu'à ce qu'il se déchire!

Il est rare que les enfants de cet âge conservent le tracé, en général, ils recouvrent tout une dernière fois avant de décider qu'ils ont terminé.

Evan a bien voulu que je sauve celui-là in extremis!

Article sélectionné
Articles récents
Archives
Recherche par tags
Suivez-moi sur Facebook
  • Facebook - Black Circle

© Elvine Comelet artiste peintre. Tous droits réservés.

Elvine Comelet artiste peintre. Tous droits réservés.